Menu

Découvre notre écosystème

#portraits

Ils vivent à Abidjan, Dakar, Ouagadougou, Lomé, Nouakchott, partout en Afrique de l’ouest. Ils sont citoyens, porteurs de projets ou entrepreneurs. Ils s’intéressent à la transition énergétique, au développement et à l’accès des NTIC, à la santé, à l’éducation, à l’égalité des sexes ou encore à l’engagement citoyen. Ils sont passionnés d’entrepreneuriat social et veulent mettre en œuvre des solutions à impacts.

Découvrez les portraits de nos entrepreneurs et ambassadeurs !

Ciré Ba - ambassadeur makesense

Une expérience adéquate avec mon projet professionnel :
C’est une opportunité unique qui a joué un rôle décisif dans mon parcours professionnel du volontaire. Les jeunes de ma génération sont confrontés à d’énormes difficultés d’insertion professionnelle parce que souvent surdiplômés et sans grande expérience.
Le programme de volontariat du makesense est un excellent moyen d’amorcer l’entrée dans la vie professionnelle car il offre une année d’expérience. Mais ce programme est une plus grande opportunité encore, parce qu’il nous permet de tester notre capacité d’adaptation, de révéler des aptitudes que nous n’imaginions même pas que nous possédions, de développer celles que nous avons déjà, et surtout, ce que je préfère, de nous enrichir de nouvelles cultures.

S’engager, apprendre et partager :
Je me suis intégré au sein d’une équipe où le partage d’idées est considéré comme une condition fondamentale du travail d’équipe. L’engagement envers la communauté, je le vis en prenant part des activités (la formation d’animation d’atelier de résolution de défis, co-fondateur d’un projet de cantine scolaire, le SenseCamp, le programme Citizen Engagement)
J’ai eu l’opportunité d’être membre permanant, de programmer et d’évaluer des activités et des projets. La solidarité, je l’apprends au quotidien, grâce à mes collègues (Chevé Sabine, Kévine Kassoumbo, Audrey, Mamba, Lamba, Gioia,…) qui n’hésitent pas à me prêter main forte en cas de difficultés et qui me donnent de vraies leçons de vivre ensemble.

Quelques conseils pour les futurs volontaires :
Pour être un bon candidat au volontariat de makesense, il faut selon moi être engagé, à vouloir développer ses connaissances de ses compétences pour savoir à peu près en quoi l’on sera utile à la mission au poste que l’on désire décrocher, être curieux et désirer apprendre et savoir s’adapter au changement.
Mes conseils : choisis la mission la plus proche possible de ton niveau d’expérience et de ta formation pour accroître tes chances et pour cela je lance un appel à tous les étudiants de venir intégrer makesense.
Bonne chance !

Marie-Louise Dasylva - Ambassadrice makesense

« A la fin de mes études en communication j’ai voulu participer à une action de vonlontariat. C’est ainsi que j’ai découvert Makesense qui m’a donnée cette opportunité à travers le programme « makesense Citizen engagement ». Il consiste à favoriser l’engagement des jeunes auprès des entreprises sociales. Le MCE est un programme riche en enseignements à travers des ateliers de formation comme le hold up pour la « résolution  de défis » et la sensefiction pour faire émerger de idées novatrices.

C’est aussi une aventure humaine durant laquelle j’ai rencontré de nouvelles personnes d’origines diverses très créatifs et pleine de volonté ce qui me motive davantage. Aujourd’hui makesense constitue pour moi un lieu d’épanouissement et créativité toujours prête à relever de nouveaux challenges. « 

Karim Mbaye - ambassadeur makesense

« J’ai rejoint makesense  à travers   le programme Citizen engagement  qui m’a fait découvrir une superbe association, en accompagnant des projets a fort impacts sociaux j’ai monte en compétence

Être membre de Makesense   est un privilège. Cette association m’a donné la possibilité de participer à diverses activités professionnelles. Des occasions pour développer des relations professionnelles (réseautage) avec des personnes provenant de tous les milieux de travail au SENEGAL (organismes publics, entreprises privées, ONG, etc.), et cela tant dans la région qu’à l’échelle nationale. Mais aussi d’apprendre beaucoup de choses sur le volontariat  au plan national  et du monde à travers ces différentes activités (colloque, dîner-conférence, soirée de réseautage, évènement annuel…)

Le volontariat, c’est du temps de gagné sur la vie et l’action, avec et pour les autres.

Si je dois donner un conseil à mes futurs leaders africains  c’est de leur dire d’adhérer et de participer aux activités associatives, car on gagne toujours une valeur ajoutée ! »

Ndèye Mané Toure - Entrepreneur accompagné par makesense

Ndèye Mané Touré porte le projet Côté Jardin un laboratoire gustatif et culinaire en plein quartier de Mermoz.

Papa Ousman Diop - Entrepreneur accompagné par makesense

Papa OUsman DIop a fondé le projet « PODART for environnement»

• Recyclage des déchets solides, particulièrement des pneus
• Encadrement, décoration et exposition d’Art,
• Formation des jeunes

#partenaires

Merci aux organisations et aux acteurs de l’écosystème entrepreneurial qui nous soutiennent !

_partenaires financiers

_partenaires écosystème

Entrez votre adresse pour avoir du contenu adapté