La SenseAcademy par Sabine

10 semaines pour créer un concept viable d’entreprise qui change sa société

La SenseAcademy: Présentation par Sabine
15 mai 2017 makesense africa

Promouvoir les artisans sénégalais à écouler leurs produits, informer les citoyens sur les gestes simples à avoir pour diminuer les risques de cancer ou encore développer la transformation de produits locaux sénégalais tels que le riz, le fonio, le bissap ou l’arachide pour promouvoir la consommation locale, ce sont autant de défis qu’on sut relever les étudiants IAMois cette année encore au SenseCampus de Dakar lors du programme SenseAcademy.

A travers ce parcours de 20h à 30h les étudiants expérimentent le quotidien des entrepreneurs engagés. Leur but est de réussir à créer un produit ou un service qui répond à un problème de société qui les touche. Une expérience en équipe qui leur permet non seulement de comprendre les  mécanismes de l’innovation mais aussi de prendre conscience des compétences nécessaires pour devenir un professionnel compétent, telles que la collaboration, la planification ou encore l’observation, indispensables pour atteindre ses objectifs en optimisant les ressources disponibles.

 

Car un entrepreneur c’est avant tout une personne qui arrive à matérialiser ses idées rapidement pour vérifier si celles-ci répondent aux envies et besoins des consommateurs. Une personne qui teste son idée avec peu de moyens et qui l’améliore par expérience pour en faire une entreprise rentable. C’est ainsi qu’ont commencé toutes les grandes entreprises engagées. A l’image de La laiterie du Berger l’entreprise engagée la plus populaire au Sénégal grâce à ses produits de la marque « Dolima » conçus à partir de lait local qui a été créée par un vétérinaire, Bagoré Bathily, effaré par le fait que 90% du lait issu des élevages peuls était gaspillé ! En prenant le temps de bien s’entourer et de poser les bases d’une entreprise solide : en installant une première usine et en adaptant sa communication à sa clientèle l’entreprise a réussi à quintupler ses ventes entre 2007 et 2013 et emploie actuellement plus de 100 personnes.

Et si les citoyens du pays étaient plus à l’écoute des défis locaux et prenaient le temps d’y trouver des solutions durables et viables économiquement ? Les problèmes de société en attente d’être convertis en opportunité ne manque pas : dans l’agriculture et l’agro-alimentaire, l’éducation, la gestion des déchets et la promotion des énergies renouvelables. La bonne nouvelle c’est que des moyens existent et sont duplicables grâce aux NTIC et au partage des connaissances. Il ne reste plus qu’à croire en soit et à se lancer.

Facile à dire ! Se lancer c’est justement le plus impressionnant, on a peur de se tromper, on ne connait pas les codes des financeurs, on ne sait plus qu’elle méthodes écouter et on finit par se résigner à devenir des professionnels des business plans sans pour autant convaincre et décrocher les financements tant attendus.

N’attendez plus ! Voilà le premier enseignement du programme SenseAcademy qui permet aux étudiants de comprendre et d’appliquer rapidement l’esprit de prototypage propre aux entrepreneurs qui agissent avec passion. Pour cela ils vont être guidés à travers des étapes simples :

  • Choisir une thématique qui leur tient à cœur pour travailler avec engagement
  • Etudier la problématique pour la comprendre objectivement en s’intéressant à ses causes et conséquences ainsi qu’aux personnes touchées.
  • Imaginer une solution innovante pour résoudre une des composantes du problème
  • Matérialiser son idée innovante en créant le produit ou service imaginé
  • Structurer un business model autour de ce produit
  • Présenter et tester son produit/service à de futurs clients pour l’améliorer
  • Puis de nouveau améliorer son produit et le tester de nouveau pour pouvoir présenter un modèle aboutie à de potentiels partenaires et financeurs.

Cette année, parmi les solutions les plus innovantes on peut citer le site internet Sunu Artisanat qui met en avant des artisans locaux de Soumbédioune et permet d’acheter leurs œuvres en ligne, Une campagne de sensibilisation au Papilloma Virus via une BD et des posters éducatifs qui incitent les lecteurs à se faire dépister et ainsi éviter de développer des cancers, des éco-sacs pour encourager les consommateurs à ne plus accepter les sacs de courses en plastique et ainsi être à la mode en protégeant la planète, ou encore de la poudre de bissap à diluer directement pour obtenir un jus instantané naturel. Autant de projets bien avancés dont les concepteurs pourront s’ils en ont l’ambition développer en dehors des salles d’atelier SenseCampus !

Le format SenseAcademy peut aussi mobiliser des participants autour du défi existant d’une organisation, ils devront alors trouver une solution et la prototyper. Pour tous les curieux qui souhaiteraient en savoir plus ou aider les étudiants à développer leurs idées comme entreprise, la joyeuse équipe du SenseCampus est à l’écoute !

sabine@makesense.org

 

0 Avis

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*